Emblèmes de la France : le coq gaulois

D'où vient l'idée d'associer les Français au coq ? Depuis combien de temps le coq est-il un représentant de la France ? Est-ce un emblème officiel pour notre République ? Nos rédacteurs ont planché sur ces questions...

le cop emblème de la France

Le mot "coq" a développé de nombreux emplois par comparaison avec l'un des attributs de l'oiseau : forme, couleur, cri, comportement.

Etre rouge comme un coq, être comme un coq en pâte, coq de village... Mais l'emploi de l'image du coq comme symbole de la France viendrait de l'homonymie en latin du mot gallus (le coq) et gallus (le gaulois).

Le coq apparaît dès l'Antiquité sur des monnaies gauloises.

A partir du XVIe siècle, le coq apparaît sur les gravures ou les monnaies représentant le Roi de France.

L'image du coq est encore plus utilisée à la Révolution française.

Napoléon Ier refuse d'utiliser le coq comme symbole de son pouvoir car : " le coq n'a point de force, il ne peut être l'image d'un empire tel que la France ".

En 1830, une ordonnance est établie pour que le coq gaulois figure sur les boutons d'habit et surmonte les drapeaux de la garde nationale.

Napoléon III le dédaigne à son tour, mais il devient un symbole quasiment officiel sous la IIIe République.

Aujourd'hui, la République lui préfère le symbole de la Marianne, mais il reste présent sur le sceau de l'Etat depuis la Seconde République.

C'est surtout dans le domaine sportif qu'il est un symbole pour les sportifs qui se représentent à l'étranger.

Sources : Dictionnaire historique de la langue française - Littré - le site de l'Elysée

=> découvrir le pack élections municipales 2020