édito / article pour la 2e phase du déconfinement jusqu'au 21 juin

Chères habitantes, chers habitants,

J’adresse mes pensées les plus sincères à tous ceux qui ont perdu un proche pendant cette période de crise sanitaire. Les circonstances pour vivre la disparition d’un proche sont particulièrement éprouvantes.

Je tiens à vous remercier pour le sérieux avec lequel vous avez tous respecté les règles sanitaires qui étaient imposées depuis le 11 mai. Je félicite chacun d’entre vous qui ont dû aller travailler et ceux qui ont dû continuer à télétravailler tout en s’occupant de leurs enfants.

Nous apportons tout notre soutien à ceux qui sont en grandes difficultés financières à cause de l’arrêt de leur activité ou de celle de leur entreprise.  

(Déconfinement : phase 2)

Le Premier Ministre a annoncé les nouvelles directives pour la deuxième phase du déconfinement à partir du 2 juin.

La bonne nouvelle est que l’épidémie a été maîtrisée et que le territoire est maintenant quasiment en zone verte pour sa totalité. Notre commune est elle-même passée en zone verte / notre commune était en zone verte depuis le 11 mai dernier.

Ainsi, de nouvelles levées d’interdiction ont été décidées par le gouvernement. Je sais que vous étiez nombreux à attendre la suppression de la distance de déplacement à respecter des 100 kilomètres. Cela est acquis à partir du 2 juin.

(Nouvelles disposition pour la commune)

Notre commune est concernée par un certain nombre d’entre elles, notamment la réouverture de certains lieux publics, que je vais énumérer.

Nous allons, en effet, pouvoir rouvrir l’ensemble des parcs et jardins de la commune. Par ailleurs, les plages seront en accès libre à partir de ce mardi.

(Réouverture des bars et restaurants)

Tous les commerces, bars et restaurants compris, vont pouvoir à nouveau accueillir leurs clients. Nous sommes très heureux pour chacun des commerçants et nous leur apportons tout notre soutien.

(Respect des gestes barrière)

Nous nous engageons donc progressivement vers moins de restrictions dans notre vie quotidienne, professionnelle et sociale. Je crois que nous sommes tous heureux de cette nouvelle situation.

Néanmoins, je dois vous rappeler que nous devons rester vigilants et qu’il ne faut pas encore baisser notre garde face au virus qui continue à circuler. Aussi, je vous demande de respecter les gestes barrière que le Premier Ministre à formuler à nouveau. Soyons prudents afin de nous protéger et protéger les autres.

Citons notre écrivain national, Victor Hugo qui a écrit que « Le présent est l'enclume où se fait l'avenir. »

Alors, façonnons ensemble notre avenir en lui donnant toutes les chances de se passer de ce virus.