Construire un éloge funèbre : comment trouver les mots justes ?

Afin de vous aider à construire votre texte d’adieux, nos rédacteurs ont écrit des modèles d’éloges funèbres. Ce sont des trames complètes contenant tous les éléments nécessaires qu’il vous suffira de personnaliser pour obtenir un éloge funèbre complet et bien rédigé. Néanmoins, nous vous proposons de suivre nos quelques conseils pour que vous puissiez réussir cet exercice difficile. 

Un éloge funèbre adapté à la situation

Votre relation par rapport au défunt

L’éloge funèbre que vous allez prononcer va avant tout dépendre de la relation que vous aviez avec la personne. Si vous êtes un proche, vous pourrez faire de votre discours un témoignage de votre affection avec beaucoup de tendresse. En revanche, si vous êtes une personnalité, le maire de la commune, le responsable professionnel, le président d’une association ou toute autre personne ayant un rapport représentatif des relation sociales qu’a pu entretenir le défunt avec une collectivité, vous devez prendre du recul par rapport à votre relation personnelle et au contraire faire l’éloge de la personne de façon objective. Il vous faudra alors d’autant plus interroger ses proches ou les personnes l’ayant côtoyé dans les différents milieux dans lesquels la personne se sera illustrée pour montrer une image complète du personnage.

Le lieu de votre éloge funèbre

Le contenu et la forme de votre éloge funèbre dépendront également du lieu et du moment choisis. En effet, plusieurs possibilités s’offrent à vous et seront définis par la famille ou l’organisme responsable de l’organisation des funérailles. Un éloge funèbre peut être prononcé dans un lieu de culte religieux. Si le défunt était très croyant / pratiquant, il est sans doute important de rester fidèle à ses choix spirituels et prononcer un éloge funèbre ayant un caractère religieux. Votre texte prendra des teintes différentes dans le contenu et dans la forme afin de respecter ces choix. Votre éloge funèbre peut être prononcé au cimetière ou dans la salle du crématorium. Votre éloge funèbre peut alors prendre les formes que vous le souhaitez sans obligations rituelles.

A travers une forme donnée, créez un discours personnel

Récoltez des informations sur la personne

Si vous étiez très proche de la personne, il vous sera facile de trouver des éléments pour enrichir votre éloge funèbre d’informations précises et d’anecdotes. La difficulté sera sans doute de faire le tri et de ne conserver que les éléments qui seront intéressants pour vous et pour l’image de la personne. N’hésitez pas à donner un caractère personnel à votre discours, c’est vraiment l’occasion d’exprimer vos sentiments et ce moment de prononcer vos adieux est sans doute une étape importante pour commencer ce que l’on appelle le processus de deuil.

Dans le cas où vous prononcez un éloge funèbre plus officiel, récoltez les informations auprès d’une personne proche du défunt qui sera capable de vous donner des éléments exhaustifs ou bien prenez le temps d’interroger plusieurs personnes représentatives des différents aspects de la vie de la personne disparue. Vous pourrez alors vraiment prononcer un éloge funèbre fidèle et complet.

Racontez les bonnes anecdotes

Votre éloge funèbre ne doit pas tout raconter… Vous devez respecter une longueur raisonnable et inévitablement votre texte ne pourra pas contenir toutes les informations que vous avez récolter. En faisant votre choix, pensez à la personne décédée et au public qui entendra votre intervention. En effet, toutes les anecdotes ne sont pas bonnes à partager. Ne dévoilez pas d’informations sur le défunt qui pourraient gêner l’auditoire ou nuire à l’image du défunt.

L’humour n’est pas à proscrire dans un éloge funèbre. En revanche, vous devez être sûr que vous resterez dans la correction et que vos blagues seront toujours jugées de bon goût. Le mieux est de les lire à plusieurs personnes de votre entourage qui pourront vous donner leur avis. Cet exercice vous permettra également de vous entraîner à prononcer votre éloge funèbre à l’oral et devant un public. Vous allez ainsi tester sa pertinence dans l’oralité (les phrases sont-elles faciles à dire et à comprendre ?). C’est également un moyen de connaître au mieux votre texte et de savoir le mettre en valeur. Vous combattrez éventuellement si vous y êtes sujet le stress qui pourra arriver le jour de votre intervention.

Préparez-vous à l’exercice oral

Des circonstances parfois difficiles

Prononcer un éloge funèbre n’est jamais un exercice facile, d’abord parce que vous n’avez pas forcément l’habitude de parler en public, ensuite parce que les circonstances sont éprouvantes par leur caractère émotionnel. Il faut réussir à gérer son stress et son émotion. Le conseil que l’on peut vous donner par rapport à cette fébrilité qui peut vous envahir, c’est justement de bien vous préparer avant la cérémonie. Si vous connaissez bien votre texte, vous aurez plus de facilités à le dire de façon plus sereine lors du moment voulu.

Un vrai cadeau un hommage

Sachez que le public ne vous en voudra pas des difficultés éventuelles que vous rencontrerez. Votre éloge funèbre est un hommage à la personne et chacun sera à votre écoute dans la bienveillance et votre intervention sera accueillie comme un dernier cadeau que vous faites à la personne défunte.

=> nos modèles d’éloges funèbres pour vous aider à construire le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *